Recette de la citrouille miraculeuse par Jean-Pierre Coffe

Jean-Pierre Coffe, la bonne humeur et la bonne bouffe !

L’hiver s’installe et l’on voit sur les étals les citrouilles qui mettent de la couleurs et réveillent nos papilles !

Petite question ? Avez-vous déjà goûté la recette de la citrouille miraculeuse de Jean-Pierre Coffe. Un souvenir d’enfance, des saveurs et des odeurs ancrées dans nos mémoires ! Un délice autour de ce plat qui rechauffe les coeurs et les estomacs. Et oui, non seulement cette recette est délicieuse, mais elle est aussi très conviviale. Ce n’est pas tous les jours qu’on apporte une citrouille entière sur la table en guise de plat !

Alors aujourd’hui, on a envie de la partager avec vous. La cuisine est faite pour ça, pour être transmise et partagée.

citrouille-jean-pierre-coffe

Recette de La citrouille miraculeuse de Jean-Pierre Coffe

Ingrédients :

Pour 6 personnes

  • Un beau potiron de 3 à 4 kg
  • 8 tranches de pain de campagne grillé
  • 300 g de champignons sylvestres ou de couche (au choix et au budget)
  • 200 g d’un mélange de beaufort, emmental et comté râpés
  • 2 gousses d’ail
  • 250 g de crème fleurette
  • Noix de muscade
  • Sel, poivre

Préparation :

Découpez un couvercle de 15 à 20 cm de diamètre sur la partie supérieure du potiron.

Puis, à l’aide d’une cuillère à soupe,  retirer délicatement l’ensemble des pépins (que vous mettez de côté).

Dans le fond de la citrouille, comme pour des lasagnes, étalez les tranches de pain de campagne grillées et frottées à l’ail. Recouvrez les tranches de pain d’une partie des champignons, préalablement émincés. Mettre une partie du fromage râpé. Recouvrir l’ensemble d’une couche de crème, puis recommencez l’opération : pain, puis champignons, puis fromage râpé et crème – jusqu’en haut de la citrouille. Salez, poivrez et ajouter une pointe de noix de muscade râpée.

Lorsque le potiron est plein, refermez avec le couvercle et emballez le potiron dans plusieurs épaisseurs de papier d’aluminium. Posez le au bain-marie dans le lèchefrite et introduire le tout dans le four à 140/180° C (th. 2/3) pour 3 heures.

Attention, il faut qu’il y ait toujours de l’eau dans le lèchefrite. En rajouter donc si besoin.

Le potiron s’est logiquement fragilisé avec la cuisson, aussi il est préférable d’apporter le plat directement sur la table. Retirez le couvercle, et mélangez l’ensemble des ingrédients avec une cuillère en bois.

Humez, savourez !!!!

Merci à Jean-Pierre Coffe pour le bel héritage culinaire qu’il nous a laissé !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.