Les ustensiles de cuisine bons pour la santé et l’environnement

Les ustensiles de cuisine bons pour la santé et l’environnement

 Il faut le savoir, la poêle « écolo » n’existe pas. Les critères santé, environnement, durabilité, lieu de fabrication…. sont à prendre en considération lors de votre achat.
On le sait, le téflon, qui contient du PFOA/PTFE, est toxique pour l’homme et son environnement.
Mais alors, quel matériau choisir ? Fonte, inox, céramique… ?
Schumann Professionnel
Voici quelques conseils :

Exit les PTFE/PFOA/(téflon) et bisphénol A :

On le sait, le téflon (ou PTFE : polytétrafluoroéthylène) et le PFOA (acide perfluorooctanoïque d’ammonium), utilisés pour produire le téflon sont à bannir de nos cuisines. En effet, lors de la chauffe, le PTFE diffuse des gaz toxiques dès 250°C (c’est la température atteinte par votre poêle à 3/5 minutes de cuisson). Ces émanations de gaz sont mortelles pour les oiseaux et dangereuses pour l’homme.
Le PFOA quant à lui, est responsable de maladies congénitales, provoque la baisse de la fertilité masculine et est reconnu comme cancérigène. On trouve désormais des poêles “garanties sans PFOA”. Mais elles sont malgré tout nocives du fait de la présence de PTFE !
 Bon à savoir : on trouve sur certains produits la mention « ne pas chauffer au-delà de 260°C ». C’est précisément la température limite au-delà de laquelle le produit dégage des substances toxiques. Donc à bannir bien évidemment !

 

Le top des matériaux : la fonte naturelle

La fonte est assez cher, mais la qualité est excellente.

Il faut savoir que si vous investissez dans la fonte, vous êtes tranquille un bon moment. Certains fabricants garantissent leurs produits jusqu’à 25 ans !

L’intérêt de la fonte : pas de produits toxiques (vernis, émail, PTFE, PFOA, cadmium….) et traitée  l’huile naturelle.

Toutefois, quand on ne connaît pas la poêle en fonte, ça peut devenir compliqué… La température de cuisson doit être augmenté progressivement si on ne veut pas que ça attache au fond, et il faut toujours huiler la poêle. Il faudra vous l’approprier pour l’apprivoiser !

D’autre part, les poêles en fonte sont lourdes, donc pas très confortables pour la maniabilité.

Son prix élevé est un point négatif également.

Bon à savoir : Il existe plusieurs types de fonte. Privilégiez la fonte naturelle (qui ne contiennent pas d’aluminium, de PTFE ou de pierre volcanique).

2ème place : l’inox/acier inoxydable

Sans aucun risque de transfert d’aluminium, sans toxique, la poële inox préserve votre santé. Pas besoin de matière grasse qui entraîne la combustion de fumées toxiques.

Toutefois, composé de nickel et de chrome, l’inox n’est pas vraiment écologique. 40% seulement de l’acier serait d’origine recyclée.

Bon à savoir :

Très présent dans les cuisines (ustensiles en tous genres), l’inox est pourtant toxique pour les reins et le système nerveux. Il est également associé à la maladie d’Alzheimer et plus récemment à la maladie de Parkinson.

cuisines Chabert Duval Toulouse

3ème place : la céramique

Alternatives au teflon, les revêtements à base de céramiques ne contiennent ni PFOA ou PFCE.

Certains utilisateurs se plaignent par contre de voir apparaître assez rapidement des fissures. Et si l’ustensile en question possède un fond en aluminium, cela risque de contaminer vos aliments (pareil si l’ustensile est recouvert d’un vernis). La démarche écologique est donc remise en cause si on doit changer d’ustensile régulièrement.

Les autres matériaux : fer, nickel , cuivre, étain ?

Ces métaux sont tous toxiques pour votre organisme. Leur extraction dégrade également fortement l’environnement. L’émail coloré peut contenir du plomb ou du cadmium. Donc à éviter !

Demandez conseil à votre cuisiniste à Toulouse >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.